Nos conseils

Imprimer

picto La castration du chat


La castration du chat mâle adulte est très répandue en France, bien que certains propriétaires y soient farouchement opposés, la considérant comme une mutilation qui va rendre leur animal malheureux. Qu'en est-il vraiment ? Quels en sont ses avantages? Les inconvénients?


Quels sont les intérêts de la castration ?

 

1. Le premier objectif de la castration, est bien sur de stériliser votre chat. Cela permet de limiter la prolifération des chats, véritable problème dans notre société (et que certaines associations de défense des chats essaient d'enrayer, ex: La S.P.A., L'école du Chat...).

 

2. La castration a également pour but d'éviter les comportements du mâle entier :

(les testicules produisent de la testostérone à l'origine du comportement du mâle non castré)

  • Elle diminue nettement les risques de marquage urinaire : un chat mâle entier délimite son territoire en émettant de petites gouttes d'urine, et ce d'autant plus s'il y a dans l'environnement une chatte en chaleurs. L'urine du chat entier sent beaucoup plus fort que celle du chat castré. Le marquage urinaire existe rarement chez un chat castré avant la puberté.

 

Attention !

Le marquage urinaire peut continuer à exister chez  un chat castré tardivement et qui avait déjà pris cette habitude de marquage. Il existe parfois également des marquages urinaires chez les femelles et même les femelles stérilisées. En effet, dans certains cas la castration ne résout pas tous  les problèmes de malpropreté, il est alors nécessaire de consulter votre vétérinaire. Celui-ci pourra déterminer s’il s'agit d'un trouble comportemental ou d'un problème médical, comme une cystite,  voire les deux ! Un  traitement parfois accompagné d'une thérapie comportementale pourra alors être proposé. La précocité du diagnostic est importante pour  la réussite du traitement.


Le chat castré adopte un comportement beaucoup plus sédentaire !...
  • La castration modifie aussi le mode de vie des chats : un chat entier passe beaucoup de temps à l'extérieur, fugue parfois plusieurs jours. C'est un chat indépendant qui ne rentre bien souvent que pour se nourrir. Un chat castré restera  à la maison, partira faire sa petite ballade, mais rentrera vite. Il sera beaucoup plus casanier.
 
  • Elle diminue le comportement bagarreur : un chat entier se bagarre souvent pour son territoire ou une femelle en chaleur. Il rentre souvent à la maison avec des plaies, des abcès, qui nécessitent généralement une consultation chez le vétérinaire.
 
  • Elle évite également les vocalises : un chat entier qui sent une chatte en chaleurs dans le quartier, risque fortement de vous faire passer des nuits blanches si vous vivez en appartement!

3. La castration sert donc aussi à protéger votre chat et à lui permettre de vivre une vie longue et en bonne santé : elle permet de limiter les blessures et les accidents, en rendant le chat plus sédentaire (diminue les fugues avec risques d'être renversé par une voiture, morsures...) ; elle limite le risque de contamination par certaines maladies. C'est le cas de la leucose et du FIV (SIDA du chat), deux maladies mortelles, transmises par morsure et accouplement.


Dans quelles conditions se déroule la castration ?

 

La castration s'effectue vers de l'âge de 5 à 6 mois, si possible avant que le chat acquière son comportement adulte (dès l'âge de 3 mois dans certains pays). Il est bien sûr possible de la réaliser plus tard dans la vie du chat, mais dans ce cas certains comportements peuvent persister: caractère bagarreur, fugueur, marquage urinaire...

 

La castration est un véritable acte chirurgical : elle se déroule sous anesthésie générale, après évidemment un examen clinique de l'animal visant à s'assurer que le chat est en bonne santé (auscultation cardiaque...).

C'est une chirurgie qui ne dure qu'une dizaine de minutes. Les chat est épilé ou rasé  puis désinfecté. Après une petite ouverture de la peau à la lame de bistouri, les testicules sont enlevés après ligature des vaisseaux pour empêcher les saignements. Aucun fil n'est nécessaire pour suturer la peau. Le chat reçoit ensuite une injection antalgique (pour éviter toute douleur au réveil) et antibiotique. Une fois que celui-ci est bien réveillé, il peut quitter la clinique. Aucun soin post-opératoire n'est nécessaire si ce n’est une attention particulière à l’hygiène de la litière.


Quels sont les inconvénients de la castration ?

 

1. Sans précautions, une prise de poids est possible et même fréquente dans les 2 à 3 mois qui suivent la castration.

En effet, la stérilisation entraîne des modifications des besoins énergétiques chez le chat : le chat castré a des besoins énergétiques inférieurs à ceux de l'adulte entier. Par ailleurs, il est moins actif, surtout s'il vit en appartement.

Pour éviter cela, des aliments spécifiques au chat castré, de qualité optimale  sont désormais disponibles chez votre vétérinaire: ils préviennent ainsi l'obésité et ses complications (diabète, problèmes cardiaques, articulaires) ; n'hésitez pas à demander conseil.

 

2. La castration est également susceptible d'entrainer des problèmes urinaires chez les chats castrés qui ne reçoivent pas une alimentation adaptée. Le chat peut alors souffrir de cystite (infection de la vessie), voire d'obstruction de l'urètre (le canal qui relie la vessie au penis) engendrée par l'apparition de cristaux ou de petits calculs dans les urines.

Afin de prévenir ces troubles urinaires, une alimentation de qualité pour chat castré (avec une teneur limitée en phosphore et magnésium) est recommandée.

 

Contrairement à ce qu'on lit parfois, la castration n'entraine pas de retard ce croissance, même si elle est effectuée très tôt.


La castration du chat mâle de compagnie, non destiné à la reproduction, est fortement conseillée. Avec un suivi régulier de son poids et une alimentation de qualité, il pourra mener une longue vie en bonne santé.